Non, Cher-et-Tendre n’a pas que des qualités…

C’est vrai quoi, je suis une femme amoureuse, mais quand même…

Alors je me dois de rétablir la vérité. Cher-et-Tendre est une personne normale. Donc il a aussi des défauts.

Après avoir porté en égérie ses plus grandes qualités, entre autres de Papa, voilà donc une liste de ses (petits) défauts qui rendent la vie moins monotone….

1. Cher-et-Tendre n’a aucune mémoire. Mais alors, aucune. Sur les dates, les raisons de célébrer les dates, les discussions qu’on a eues (« on en a parlé hier » est une de mes phrases fétiches…), les courses à faire, se rappeler de prendre la liste de courses avant de partir les faire, et j’en passe. Alors il note tout. Sur des cahiers, des agendas, des bouts de papier, des fiches bristol, bref, old school. C’est mignon, quand ce n’est pas exaspérant.

2. Cher-et-Tendre n’aime pas Paris. C’est pas forcément un défaut pour tout le monde, mais quand on est comme moi une parisienne de coeur, c’est rude. À chaque retour de vacances, il lui faut 24 à 72 heures pour ne plus bouder.

3. Oui, parce que Cher-et-Tendre boude. Mais attention, il est comme Monsieur Jourdain, il boude sans le savoir, et dans un déni total. Donc quand je lui demande « Ça va chéri ? » il m’engueule. Et se remet à bouder en le niant aussi sec.

4. Cher-et-Tendre est incapable de faire une vraie surprise. Pour mes 40 ans, il avait prévu une soirée avec des amis, un voyage en amoureux à Amsterdam, etc. Super cool. Sauf que faute de s’organiser avec des copines pour m’occuper en dehors de la maison, il m’a juste viré de chez nous le jour de la soirée. Alors que 3 semaines avant il s’était coupé en me lâchant Amsterdam. Et que du coup je m’étais rendue compte qu’à part le train et l’hôtel, il n’avait rien réservé. Le week-end de la réouverture du Reiks, pas glop. J’ai repris les choses en main illico, et on a passé un super week-end. Complémentaires je vous dis.

5. Ben oui, parce que Cher-et-Tendre ne sait pas s’organiser. Un exemple : il fait à manger à Bébé tous les soirs, donc, je le disais, mais contrairement aux Nounous ou à moi (moi je l’ai fait qu’une fois, hein, soyons honnêtes), il est incapable de donner le bain à Bébé en même temps qu’il lui fait à manger. Pas un boeuf de 7 heures ou une recette de chefs, non, le soir, Bébé ne veut que des pâtes. On rajoute des légumes pour faire bonne mesure, mais ça ne fait toujours que 2 casseroles à lancer en parallèle du bain, et on ne vit pas dans un 600 mètres carrés, loin de là. Donc si Cher-et-Tendre est seul pour donner le bain ET faire à manger, il le fait en séquentiel, et met Bébé devant des Peppa Pig ou Tchoupi sur l’iPad pour l’occuper le temps que les pâtes cuisent. Ça m’exaspère…

6. Cher-et-Tendre est obsédé par ses cheveux. Au point qu’il m’est complètement impossible de passer la main dedans. Non seulement il déteste cela (on va le décoiffer), mais c’est de toutes façons impossible rapport à la tonne de gel qu’il y met tous les matins. Et il se regarde donc dans tous les miroirs devant lesquels il passe pour vérifier s’il n’est pas décoiffé. Et on en a beaucoup, à la maison, des miroirs…

7. Cher-et-Tendre ne sait pas vivre sans un écran allumé. De préférence la télé, mais depuis Bébé c’est passé sur l’ordi. Une fois à la maison, c’est écran non stop. Il ne regarde même pas, hein, il a juste besoin du bruit et de la présence. Pourtant Bébé et moi, croyez moi, on est présents.

8. Vous vous demandez comment je peux écrire tout cela et ne pas me mettre dans une situation délicate vis-à-vis de la sérénité de mon couple ? C’est rapport au dernier défaut, de taille, celui-là. Cher-et-Tendre ne lit pas mon blog. Il peut passer des heures sur Facebook à cliquer sur des news improbables publiées par des gens à qui il n’a pas parlé depuis 10 ans, mais mes posts, non. Sauf à ce que je lui mette le nez dedans.

Alors ce post là, inutile de vous dire que je ne lui montrerai pas.

 

6 commentaires

  1. Typique des hommes ! Incapables de faire 2 choses et quand ces messieurs cuisinent… heureusement il cuisine bien !

  2. Bah j’ai le même genre à la maison, apparemment adorable mais étourdi, fin cuisinier ! Mais quand il faut s’occuper de notre princesse, pas capable de gérer tout… :(

  3. Tombée par hasard sur ce blog, j’apprécie vos commentaires sur les livres ou séries mais je persiste à penser qu’écrire sur de multiples détails de sa vie personnelle et encore plus sur son mec, passé l’adUlescence ou la petite vingtaine, révèle un petit souci nécessitant une thérapie voire meme une thérapie de couple afin d’outrepasser les frustrations répétitives d’une workingwoman postmoderne ainsi que les autres failles narcissiques…
    A moins que les deux ne marchent pas, reste le blog.

Les commentaires sont fermés.