J’ai une idée…

confinement et chronique

Je n’avais pas publié sur ce blog depuis le 4 septembre 2015. Mais la situation inédite dans laquelle nous nous trouvons m’a donné envie de reprendre la plume… Peut-être que vous aurez le temps de me lire d’ailleurs ?

Chaque famille va devoir à présent vivre en unité de lieu, de temps, et de sujet. Une bonne opportunité pour reprendre la plume.

Je vous proposerai ici j’espère de façon quasi journalière un journal de bord du confinement avec Cher-et-Tendre et Bébé, qui est devenu Petit d’Homme depuis Septembre 2015 d’ailleurs (il a à présent 8 ans).

Pour cette reprise, je vous présente les personnages de ce huis-clos tragi-comique (on n’est pas encore sûrs) pour « planter le décor ».

Cher-et-Tendre donc. Belge (je ne suis pas sure que ça soit important, mais on ne sait jamais), grand (idem), et surtout, surtout, grand paniqué de la maladie en général. Surtout pour Petit d’Homme. Et sa mère. Et son père (apparemment, moi je suis en béton armé donc tout est moins grave pour moi). Au chômage technique dans les 2 clubs dans lesquels il enseigne (à Paris, où il passe d’habitude 2 nuits par semaine, chez ma maman, et Bordeaux). Donc à la maison. Ah, et il fait d’habitude 1h30 de musculation à la salle par jour. Il en a « besoin ». La salle est fermée depuis ce week-end. (Je plante le décor je vous dis). Point fort : il cuisine hyper bien (et tous les jours). Point faible : il est mauvais joueur.

Petit d’Homme. 8 ans et demi. CE2. Pas de cours à distance prévu, juste des devoirs (eh oui, toutes les écoles n’ont pas mis en place les cours à distance apparemment). Il connaît les Pokedex de tous les jeux Pokemon sortis depuis sa naissance par coeur (un truc qu’il a en commun avec son père). Aime bien l’école mais plus pour les copines. Oui, copines, pas copains. Il en a (des copains), mais il passe plus de temps avec des filles. À jouer à des batailles de Pokemon d’ailleurs. Pas sportif pour 2 sous (au grand dam de Cher-et-Tendre), mais il aime bien sa natation du jeudi soir. Et il est calé tous les matins devant des séries, alternant Pokemon (évidemment), Henri Danger, les Thunderman, ou Joséphine Ange Gardien (c’est ma belle-mère qui lui a fait découvrir, j’vous jure c’est pas moi). Le week-end, nous jouons à un jeu de société par jour pour éviter les écrans non stop. Donc on est blindé de jeux de société. Point fort : il est super gentil. Point faible : il déteste faire ce qu’on lui demande si lui ne l’a pas décidé.

Le dernier protagoniste du foyer est Doudou. Un persan acariâtre et collant de près de 12 ans. Acariâtre parce qu’il attaque tout ce qui n’est pas nous 3. Collant parce que nous 3, il nous colle et réclame des câlins non stop.

Nous vivons à Bordeaux depuis 2 ans et demi (oui, on a fait partie de la grande transhumance parisienne que le Front de Libération Bordeluche contre le Parisianisme – j’vous jure ça existe – combat). Un appartement en pleine ville (je suis et resterai parisienne intra-muros pour toujours, la maison, le jardin tout ça tout ça c’est pas pour moi), au 3ème étage sans ascenseur, sans terrasse ni balcon (mais une vue à tomber par terre), en plein quartier commerçant (à deux pas de l’immense zone piétonne), avec une chambre d’amis/bureau pour moi.

Ah, oui, je ne me suis pas présentée ! Indépendante depuis peu (accompagnement de dirigeants sur leurs problématiques de croissance et de stratégie), je travaille un peu depuis la maison d’habitude, mais surtout je vais chez mes clients. Je me suis mise au tricot récemment. Je suis fan de bouquins et de séries. Je participe à plein d’initiatives bénévoles dont LeDigitalPourTous qui a été ces derniers temps mon exutoire d’écriture. Point fort : déborde d’idées (j’ai d’ailleurs proposé que nous consacrions les jours qui viennent à un grand rangement / ménage de la maison). Point faible : a besoin d’isolement quotidien.

Le décor est planté. À  demain ?

Photo by Clay Banks on Unsplash (je l’ai trouvé sous l’onglet « Current Events », ça ne s’invente pas !)

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict