Vacances, j’oublie tout…

Plus rien à faire du tout...

Désolée, je suis super nostalgique des années 80 depuis ce matin, on prépare un épisode Tech des Années 80s avec mes comparses du Digital Pour Tous.

Donc notre Premier Ministre a décidé de nous motiver à partir en vacances, en France – métropole, Corse, et Outre-Mer -, et nous incite à prendre nos réservations. Il est donc sous-entendu – mais écrit dans aucun article – qu’on pourra partir à plus de 100 kms de chez nous. Les professionnels se sont engagés à ce qu’on soit remboursé si on ne pouvait pas partir à cause de la pandémie.

En attendant, nous on n’a toujours pas de nouvel de notre opérateur de resort préféré sur notre remboursement du voyage probablement annulé de mi juillet vers le Maroc.

Mais dans quelles conditions ?

Vous l’aurez compris, je ne suis pas une grande sportive, et je suis plutôt fan d’un bouquin / transat pour les vacances. Or, rien n’est précisé à ce sujet, et pour l’instant, les plages sont fermées même pour une balade… Donc rien ne permet de prévoir si je pourrai en effet me mettre en maillot de bain sans aller dans l’eau justifier d’une activité physique.

Je ne vais pas vous refaire mon cheminement interne de questionnement que je vous ai déjà fait la semaine dernière, donc je m’arrête là avec mes angoisses existentielles de privilégiée. Mais ça me travaille quand même.

On parle du vaccin ou pas ?

Tout le monde en parle, pourquoi pas moi ?

On se rend bien compte que l’égal accès à tous pour le vaccin n’est pas dans les gènes de tous les pays occidentaux ou pas, et que la France n’a pas dit son dernier mot sur le sujet. À suivre donc.

D’ailleurs, sur le vaccin, je vous avais épargné les épithètes peu polissés que j’adorerai lancer à ceux qui pensent que toute cette histoire a été provoquée à dessein par un des hommes les plus riches du monde pour nous vendre son vaccin et devenir encore plus riche…

Les théories du complot deviennent de plus en plus farfelues, et surtout de plus en plus autour d’un clivage social. J’ai même découvert une candidate de télé-réalité appelée Kim Glow qui pense que c’est fait exprès pour que le gouvernement arrête de payer des retraites… Elle a dit plein d’autres trucs assez dingues, comme une comparaison Covid / camps de concentration. C’est à ça qu’on les reconnaît, n’est-ce pas ?

D’ailleurs, Artus lui a déjà répondu :

View this post on Instagram

Conseil d’ami…

A post shared by Artus (@artus.officiel) on

Je dois reconnaître qu’elle porte bien les maillots de bain, Kim Glow. Bien mieux que moi si j’arrive un jour à partir en vacances donc.

Après les sélectionneurs de foot épidémiologistes, on a donc droit aux bimbos éditorialistes politiques. On vit une époque formidable, j’vous dis.

Photo by Link Hoang on Unsplash

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict