Plus qu’une !

calendrier et ordinateur
Ça passe vite en fait.

Eh oui, plus qu’une semaine avant les vacances, une semaine de vie « normale », avec Petit d’Homme à l’école – si on peut appeler ça l’école, et Cher-et-Tendre au turbin – si on peut appeler ça le turbin.

Métier passion

Ne vous méprenez pas, Cher-et-Tendre exerce un vrai métier, technique, physique de surcroît, et dehors par tous les temps – son club parisien estime que vu que les terrains sont tout temps, les joueurs doivent l’être aussi. Je serai absolument incapable de faire ce qu’il fait. Mais c’est un métier passion, et ça fait une différence énorme.

J’adore ce que je fais. Je ne vais pas dire « mon métier », parce que j’en ai plusieurs. En fait, j’adore mes métiers. Mais je ne peux pas parler de métier « passion ». Le seul métier passion pour moi aurait été actrice de comédie musicale, parce que choisir entre jouer, danser, et chanter eut été un crève-coeur. Si j’avais su jouer, danser et chanter de façon professionnelle. Mes petits niveaux amateurs ne m’ont jamais permis d’espérer en vivre. Ou même ne pas en vivre.

Un métier passion, c’est génial. Parce que même si Cher-et-Tendre déteste dormir à Paris – on n’y est pas déjà, enfin surtout Petit d’Homme. La ligne 13 n’est pas des plus charmantes. Il y dort très mal parce que sur rue. Mais une fois arrivé à son club, il est bien. Serein. Heureux. C’est magnifique, quand il en parle, il s’illumine. Quand il parle de ses élèves, surtout.

Mais c’est quand même pas l’école

Pour l’élève qu’est Petit d’Homme, c’est déjà un peu les vacances à l’école. Il dessine beaucoup. Il regarde encore plus d’écran qu’à la maison pendant le confinement. Il a fait quand même un peu de français : il a révisé le… présent de l’indicatif. Quand on connait le programme du CE2, ça fait sourire. Ou grincer des dents.

Forcément, le contraste était grand quand on a visité sa future école vendredi soir : le directeur lui a précisé que là-bas, quand on a fini un exercice avant ses camarades, on ne dessine pas. On fait un exercice un peu plus compliqué que celui qu’on vient de terminer. Je sens que Petit d’Homme ne va pas se précipiter pour finir vite, l’année prochaine…

Mais c’était chouette, cette nouvelle école. Pas si loin que cela, grande, propre, tout le monde était charmant, et le directeur a beaucoup d’humour. Ça fait 34 ans qu’il est directeur, il nous a dit. J’ai eu l’impression que pour lui aussi c’était un métier passion.

Je parle un peu de moi

Pour moi, qui n’ai jamais arrêté de travailler, c’est quand même confortable qu’ils aient repris : personne à la maison la journée du lundi au mercredi. Je peux rester dans la salle à manger au lieu de monter dans la mansarde qui devient difficilement respirable par cette chaleur.

Il ne me reste pas qu’une semaine avant les vacances, mais trois. Trois semaines de production et de réunions avec mes clients. De production sur mon site et ma toute récente newsletter. Comme j’avais un peu de temps, j’ai même prévu une formation dans 10 jours à Paris.

Il se trouve que j’adore aller à Paris, contrairement à Cher-et-Tendre. Et je n’y ai pas été depuis le 12 mars dernier, vous devenez aisément pourquoi. Mes rendez-vous pros sont calés, mes moments cool perso aussi, je ne vais pas avoir une minute à moi. Paris, quoi.

Mais c’est mieux quand ça va vite. Ça me laisse moins le temps de m’énerver. Je vous en cite quand même une pour la soirée : 30 millions d’amis a tweeté – à tort – qu’un décret du gouvernement de mars dernier autorisait la vente d’animaux de compagnie de particuliers à un laboratoire. Certains médias, dont le Parisien, ont repris l’info sans vérifier. Il a fallu que la Fondation Brigitte Bardot, pourtant peu amène avec le gouvernement, rectifie le tir…

Le tweet officiel de la Fondation Brigitte Bardot

Message aux journalistes et aux médias : non, une association n’est pas une source fiable. Rien ni personne n’est une source fiable. Une information, ça se recoupe. Une source, ça se challenge. Et quand la source affirme quelque chose sur un truc publié et accessible… ben on le lit.

C’est pourtant pas compliqué. Ils étaient peut-être pressés, remarque, eux aussi à une semaine avant les vacances ?

Photo by Emma Matthews Digital Content Production on Unsplash

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict

Leave a Comment