Une rentrée pas si normale…

C'est presque normal. Mais presque seulement.

Comment va se passer la rentrée ? J’ai beaucoup réfléchi cet été aux sujets à aborder, s’il y avait des choses nouvelles à dire sur les transformations de notre quotidien. Ou plutôt nos quotidiens, on n’a pas tous le même…

J’ai beaucoup aimé l’épisode du podcast Vlan sur le livre de Adèle Van Reeth sur la vie ordinaire. Il est disponible ici si vous souhaitez l’écouter. J’ai hâte de lire le livre, mais ma liste de l’été n’est pas encore terminée, et s’allonge même de jour en jour, alors je ne sais pas quand j’aurai le temps.

La vie ordinaire donc. Le quotidien. L’été est toujours en disruption de ce quotidien, n’importe quelle année. Mais cette année, il l’a été encore plus. Destinations inaccessibles, nouvelles habitudes, distanciation sociale… Pas qu’en mal, attention, j’ai pu aller visiter le Palais des Papes en plein mois de Juillet, annulation du festival oblige. Mais différent.

Comment va se passer la rentrée ?

Il reste à peine plus d’une semaine avant « la rentrée ». C’est amusant quand même comment toute une société vit au rythme de l’école, non ? Que vous ayez ou non des enfants, vous vivez « la rentrée ». J’ai eu Petit d’Homme plus tard que la moyenne des françaises, je bossais déjà depuis plus de 10 ans, et j’avais quand même droit à « la rentrée ». J’essayais d’ailleurs de partir en vacances à ce moment-là avant Petit d’Homme, ou plutôt avant Cher-et-Tendre, qui est soumis à « la rentrée » par son métier.

La rentrée, donc. Après 3 mois de confinement, 1 mois de classe à la maison en plus, 2 semaines de retour à l’école pour dessiner, et 2 mois de vacances, Petit d’Homme va retourner à l’école, enfin on le pense encore au moment où j’écris ce billet, le 1er septembre.

Nouveau cartable à dénicher, nouvelles fournitures à acheter, nouvelle école à apprivoiser. Une rentrée différente des 3 années précédentes. Cher-et-Tendre aussi fait sa rentrée le lendemain de son fils. Réunion des profs. Nouveaux horaires. Nouvel équilibre de vie.

Nouveaux sujets ?

Cette chronique ne pourra pas continuer avec uniquement nos réactions à la Covid19. Puisque la Covid19 n’est plus si extraordinaire, à présent. Elle est entrée dans la vie ordinaire, le quotidien.

On fait la queue devant des magasins. On porte des masques dans la rue parfois. On n’embrasse plus nos collègues ou amis, seulement les gens de notre foyer. On est limité dans nos déplacements internationaux. On fait attention à nos dépenses au cas où la crise économique s’intensifie. On continue de suivre les débats scientifiques qui ne savent toujours pas… Mais on a repris le cours de nos vies.

On travaille. Les enfants vont retrouver leur classe. On part en vacances. On achète de nouveaux vêtements. On célèbre des mariages. On rencontre de nouvelles personnes. On fête des anniversaires.

En parlant d’anniversaire

Cher-et-Tendre passe un cap, aujourd’hui. Un cap qu’il vit mal depuis plusieurs années déjà. Il est très attaché à sa jeunesse, Cher-et-Tendre. J’ai bien sûr fait exprès de choisir cette date pour le lancement de la saison 2. N’oubliez pas de lui souhaiter, surtout.

La saison 2, donc

Mais je m’égare. Je vous avais promis une saison 2, qui s’annonce différente, comme la rentrée.

Je me suis rappelée de quoi je parlais, ou plutôt sur quoi j’écrivais quand ce blog n’était pas encore un podcast : des billets d’humeur, certes, mais aussi des critiques de livres, de séries, voire de films… Et j’ai beaucoup lu cet été. Donc je pense vous proposer quelques billets sur mes lectures estivales.

Bien sûr, je vais continuer mes billets d’humeur sur l’actualité. Avec les élections américaines dans moins de 3 mois, j’aurai sans doute beaucoup à dire…

Je vais aussi continuer de vous parler de ce quotidien différent, mais qui devient si vite normal, presque familier. Je vais continuer de partager mes doutes, mes questionnements, mes incertitudes, parce que les medias n’en parlent pas assez. Ils continuent de nous bombarder de vérités à moitié vérifiés, de rumeurs élevées au rang de faits, de certitudes bancales…

Le doute ne fait pas vivre les medias, mais il m’habite toujours…

Photo by Nick Fewings on Unsplash

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict