Ça sert à quoi, tout ça…

tramway
Ne me demandez pas de vous suivre...

Vous avez la référence ? Allez, un p’tit effort…

On attendait donc aujourd’hui les mesures spécifiques locales que la préfète de Bordeaux devait annoncer, suite à la demande appuyée du Premier Ministre vendredi soir.

Rien de rien

En gros, la vie ne changera pas beaucoup. Pas de manifestation au-dessus de 1 000 personnes. Ça va pas arranger les Girondins ou l’UBB, mais pour Cher-et-Tendre et moi, ça a peu d’impact. Pour l’anniversaire de Petit d’Homme, on va au LaserGame, ça passe largeos.

Pas de rassemblement privé au-delà de 10 personnes. Là non plus ça nous change pas la vie. On n’a pas assez d’amis encore sur Bordeaux pour faire des soirées avec plus d’un couple à la fois…

Plus de trams et de bus aux heures de pointe. Ça nous change la vie, mais en bien, puisqu’on emmène Petit d’Homme en tram à sa nouvelle école et qu’en effet, le matin, y’a du monde.

Plus de consommation debout dans les bars. On s’en fout, on est vieux, on cherche à s’asseoir le plus vite possible.

Du télétravail si possible. C’est déjà le cas pour moi, et pour Cher-et-Tendre, c’est pas possible. On n’a pas encore trouvé la bonne façon d’enseigner le tennis en visioconférence…

Suspension des fêtes étudiantes et des sorties scolaires. Pour les fêtes étudiantes, Petit d’Homme est trop jeune, et nous trop vieux. Pour les sorties scolaires, le directeur avait prévenu que ce serait évité tant qu’on n’avait pas plus d’infos, donc ça n’annule rien.

Fermeture des vestiaires dans les équipements sportifs. Ils n’avaient pas encore rouvert dans la salle de gym de Cher-et-Tendre, donc il ne perd rien.

Meilleure organisation des tests. C’est Anatole qui va être content. Même si elle ne dit pas encore comment

Pas nous, pas nous

Nous ne sommes donc pas impactés. Parce qu’on a quand même eu très peur qu’elle empêche les bordelais de sortir à plus de 100 kms de la ville (100 kms, c’est pour être sûr que les bordelais de souche puissent aller dans leur résidence secondaire sur le Bassin, de Lacanau à Biscarosse.)

C’était une des nombreuses rumeurs, et ça nous aurait pas vraiment arrangé rapport à nos déplacements professionnels sur Paris. Mais je pensais bien que la SNCF n’allait pas laisser faire ça, les Bordeaux-Paris sont à peu près pleins et donc rentables…

À part ça ?

Je n’étais pas la seule à m’indigner de l’annonce du maire de Bordeaux sur le sapin de Noël. Une pétition a été lancée, et le maire est en train d’adoucir sa décision et de parler d’une consultation locale. J’y crois moyen. Parce que je pense que sa consultation va porter sur ce par quoi on remplace le sapin, pas sur l’enlèvement du sapin.

Je désespérais de trouver une nounou, au regard de la difficulté à trouver ne serait-ce que des candidat.e.s disponibles à nos horaires pour des entretiens. Mais dimanche soir, on a trouvé. Je vous dirai comment se passe sa première semaine, en espérant qu’elle, elle reste…

Alors, ça vous est revenu la référence ?

Pas sa chanson la plus gaie, j’avoue. Mais je voulais pas être la seule à qui ça trotte dans la tête…

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict

Photo by Yoann Houareau on Unsplash

Leave a Comment