On n’est pas passés loin

écrans dans écrans avec Macron pendant l'interview
Et n'oubliez pas d'ouvrir les fenêtres !

Ça devient récurrent, j’écris ce billet tard le soir la veille de sa publication. Pas plus de quelques heures avant, histoire de ne être trop décalée de votre quotidien si vous me lisez ou m’écoutez dès parution, et ça a l’air d’arriver de plus en plus. Merci d’ailleurs, de votre fidélité.

J’attendais l’interview

Forcément, hier soir, je n’ai donc écrit qu’après l’interview du président. J’avoue, je n’ai pas arrêté de suivre les infos.

Il paraît qu’il parle plus souvent que ses homologues, notre président. Enfin ça dépend lesquels, parce que Donald Trump parle tous les jours. Comme les médias attendaient les annonces, il fallait bien occuper le terrain. Apparemment Angela Merkel n’a pris la parole que 4 fois. Bien sûr, on devrait s’en foutre, parce que dans un gouvernement fédéral, ça n’est absolument pas comparable, mais ce genre de nuance subtile passe bien haut au-dessus de la tête des journalistes qui sévissent sur les médias les plus lus, qui pensent avoir trouvé une nouvelle façon de dire que l’Allemagne est mieux que nous, parce que Angela Merkel n’a parlé que 4 fois. Je suis de plus en plus fâchée avec les médias, donc.

J’ai pas été déçue

Parce que je n’attendais rien. J’ai même été plutôt agréablement surprise, les efforts de Bordeaux – je dois avouer ne croiser personne sans masque – ont payé, nous échappons donc au couvre-feu nocturne.

Je suis carrément soulagée de recevoir de la famille parisienne pendant 5 jours – et pas l’inverse. On sera pile 6, certes on mélange les générations, mais on portera le masque à l’intérieur, on fera 2 tables pour les repas, et on aère déjà plus souvent que 10 minutes 3 fois par jour vu l’engouement de Cher-et-Tendre pour l’air frais, par tous les temps. Quant à la désinfection, je ne suis pas inquiète, Cher-et-Tendre ne baisse jamais la garde.

Il reste les mêmes absents

Déni total des foules dans les transports en commun.

Aucune mention de la mauvaise gestion de la rentrée scolaire dans l’enseignement supérieur et du manque de délai de prévenance pour les chefs d’établissement qui ont dû tout réorganiser.

Aucun blâme ni sanction pour les chefs d’entreprise qui refusent le télétravail alors qu’il est possible. Même pas une petite remontrance pour dire qu’ils exagèrent. Rien de rien.

J’ai un peu ri

Quelques tweets étaient particulièrement savoureux.

Bon c’est pas 20h c’est 21h, mais l’idée est là

Mais le meilleur, c’était la suggestion de « Emily in Covid » à la place de « Tous anti-Covid » qui doit remplacer « StopCovid ». Sérieusement, le gouvernement n’a pas les moyens de prendre une bonne agence de naming ? Même une moyenne agence de naming ? Voire une mauvaise agence de naming ?

C’est pas fini

Je pense qu’on va tourner, sur le couvre-feu. Un mois ici, un autre mois là, ça va bien tourner, sans les restrictions de déplacement qu’ils ne veulent pas prendre juste avant les vacances scolaires. Pour Noël non plus, ils n’oseront pas. Et puis après il faudra soutenir les stations de ski pour les vacances de Février.

On en a encore jusque l’été 2021 avec cette histoire. Même le président le dit, maintenant, histoire qu’on soit bien tous conscients du truc. Pas de faux espoir.

Mais on garde le sourire, hein ?

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict

 Photo par Christophe Archambault, AFP, sur le site de France24