Le 13 novembre

Calendrier Janvier 2021
Elle est déjà très longue, cette année 2021...

Je vous l’ai déjà dit, on n’aurait pas dû se souhaiter bonne année, pour cette année 2021.

Ça m’énerve

Déjà, ça m’énerve, tous ces voeux, qui pullulent dans tous les sens, et qui veulent jeter 2020 aux orties. Comme si tout était à jeter sans distinction.

Je suis contre ces extrêmes. 2020 a été étonnante, déstabilisante, triste par moments, voire traumatisante, individuellement et collectivement mais certainement pas à rayer des annales pour toujours et à jamais.

Avant d’entrer dans les détails de comment 2021 va quand même ressembler à 2020, faisons déjà le point sur les trucs cools de 2020, parce qu’il y en a.

Les trucs cools de 2020

Déjà, on a vu les US voter contre Trump, ce dont je doutais fortement jusqu’à l’annonce officielle du 7 janvier. Et évidemment, c’était l’année de sortie de Animal Crossing New Horizons, ce qui en fait déjà une année majeure à mes yeux.

On a redécouvert qu’on avait une famille et des enfants. On a reconnecté avec le réel niveau scolaire de nos enfants d’ailleurs, et je suis certaine que je ne suis pas le seul parent pour qui ça a été salutaire en prise de conscience.

On a redécouvert les puzzles et les jeux de société. On a redécouvert les jeux en extérieur, pour ceux qui ont la chance d’en avoir un, d’extérieur.

On a redécouvert les personnes « essentielles ». Tous ces invisibles indispensables qui ont été les seuls autorisés à travailler pendant le premier confinement, et que j’ai souvent cités dans ces pages. Soignants, éboueurs, livreurs, caissiers.ères, pharmaciens, agents de sécurité, et j’en passe. On s’est rendu compte à quel point ils étaient clé.

On a appelé nos proches. Tous les gens qu’on aime même si on ne leur dit pas assez souvent. On a redécouvert la puissance de la voix (et je ne dis pas cela que parce que j’ai lancé un podcast pendant ce temps).

On a eu le temps – et l’occasion – de faire découvrir Louis de Funès à toute une génération. Et de reconstruire une culture collective. Ça n’a pas de prix.

Cette année 2021

Ben en fait, 2021 ne sera pas si différente de 2020, en tous cas, pas encore. On est un peu plus habitué aux masques, au télétravail, au couvre-feu, aux apéros visios, certes. Et un, non, plusieurs vaccins ont commencé à être administrés, avant même qu’on sache s’ils empêchaient la transmission.

Mais on n’a aucune réelle différence encore dans notre quotidien. On n’a aucune certitude quant à une date de reprise des événements sportifs ou culturels. On ne peut pas prévoir d’aller boire un verre en terrasse. On n’a aucune idée de la date à laquelle on pourra à nouveau aller très loin en vacances.

Est-ce à cause de la monotonie imposée par le couvre-feu et la fermeture de pas mal d’activités de loisirs qu’on a cette impression qu’on est déjà non pas au 14ème jour de l’année, mais au 14ème mois ? (oui je sais ça ne veut rien dire, mais vous avez compris). Hier matin, je faisais la réflexion à une de mes visios que j’avais l’impression d’être non pas le 13 janvier mais le 13 novembre…

C’est peut-être aussi parce que même si on a coupé pendant les fêtes, cette trêve des confiseurs ne ressemblait à aucune autre. Moins de déplacements, de rassemblements, de dépaysements… Et donc moins de recharge des batteries ?

J’veux du soleil

Très égoïstement, mais cette chronique vous a habitué à mon égocentrisme nombriliste, ça a été très dur de ne pas partir au soleil comme d’habitude. De ne pas recharger en vitamine D, me prélasser avec un bouquin, et siroter du thé à la menthe et du pastis à longueur de journée.

En plus, il fait particulièrement froid, et plutôt gris et moche, même dans ma belle ville de Bordeaux.

Au moins, pendant le premier confinement, il avait fait super beau. Je prenais ma vitamine D à la fenêtre ouverte, mais il faisait beau.

Oui, elle va être super longue, cette année 2021…

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict

Photo by Waldemar Brandt on Unsplash

Leave a Comment