Leçon pour les parents

Un clone jette en l'air un enfant clone avec un tout petit Darth Vador à ses pieds (en Lego)
Je me rends compte que j'ai trop râlé.

Changement de sujet aujourd’hui. Parce que disserter sur les non annonces montées en épingle toute la semaine n’apporterait rien. On ne sait toujours pas pour la semaine prochaine en fait.

Je vous avais promis une chronique pro et perso, et j’ai dérivé vers une chronique du quotidien façon chroniqueur qui squatte les plateaux télé sans aucune légitimité. Désolée.

Retour aux fondamentaux

Donc aujourd’hui, on parle des vrais sujets de ce blog. Le quotidien.

J’ai pris une grande leçon de parentalité cette semaine. C’est complexe, la parentalité, non ? Enfin je trouve. Et quand tout part de la nostalgie… Oui, je sais, j’en ai déjà parlé, mais je ne suis pas la seule, c’est une des grandes tendances de 2021 (j’en ai parlé dans ma newsletter, si ça t’intéresse).

Côté nostalgie, on va parler de Star Wars. Et vous l’avez compris, beaucoup de Petit d’Homme aussi…

De bonnes habitudes

Comme j’ai eu l’occasion de vous dire ici, on a profité du confinement (le premier, l’original, le vrai) pour initier Petit d’Homme à pas mal de classiques en tous genres. Enfin surtout du Louis de Funès au début. Mais d’autres choses, histoire de lui partager notre culture collective.

On a donc décidé il y a quelques semaines (5 exactement) de dédier chaque vendredi soir au visionnage familial d’une des sagas les plus emblématiques : Star Wars. Dans l’ordre de sortie au cinéma, pas dans l’ordre chronologique comme j’ai entendu certains parents le proposer. Non, nous on l’a fait à l’ancienne.

Pour Cher-et-Tendre, ce n’est d’ailleurs pas de la nostalgie. Il a fallu la sortie du Réveil de la Force – que je tenais à aller voir au cinéma pour que je le convainque de regarder les 6 premiers qu’il n’avait encore jamais vus. Je sais. Je l’ai épousé avant de savoir.

Bref. La première trilogie est passée comme une lettre à la poste pour Petit d’Homme. Bon, je suis un peu déçue que son préféré soit le Retour du Jedi et pas l’Empire contre-attaque. Mais c’est une des grandes leçons de la parentalité. Nos enfants ne sont pas des prolongations de nous…

Ça se complique

Le début de la deuxième trilogie a été plus difficile. Le retour en arrière de près de 40 ans (je ne sais pas si le chiffre exact a été établi, d’ailleurs) est confusant, pour le moins.

Forcément, pour ma génération – #GenXRules – le retour en arrière est arrivé des années après. Donc on avait grandi. Le concept de flashback n’avait pas de secret pour nous. Le battage médiatique autour des sorties des films qui replaçait les choses dans leur contexte précédait tout visionnage.

Mais pour Petit d’Homme, tout était obscur. N’ayant pas été soumis aux articles incessants sur qui jouait quoi dans la nouvelle trilogie, il était un peu perdu. En plus, il a passé la première moitié du film à attendre l’arrivée de Luke Skywalker… Et était particulièrement déçu quand il a enfin compris qu’il ne serait pas à l’écran cette fois.

J’ai pris une grande claque de parentalité. Comme avec les tables de multiplication ou les conjugaisons. En fait, il y a tellement de choses qu’on sait (oui, quand même), qu’il est compliqué de se projeter dans le cerveau de quelqu’un qui ne sait pas encore. Si j’ai trouvé des façons d’expliquer l’évidence sur les leçons de CM1, je n’avais pas pensé à préparer Petit d’Homme à ce qui l’attendait.

J’ai mis longtemps à comprendre

J’ai même fait l’erreur deux fois. Je n’ai pas préparé Petit d’Homme à l’Attaque des Clones. Il faut dire que c’est loin d’être mon préféré et que je n’avais pas particulièrement envie de le revoir, mais bon, il fallait bien les regarder dans l’ordre.

Et là, on saute 10 ans… en avant cette fois. Petit d’Homme n’aime pas les changements de période. Les séries pour enfants où personne ne grandit jamais y sont sans doute aussi pour quelque chose.

La Revanche des Sith n’a lieu que 3 ans après l’Attaque des Clones, et les acteurs ne changent pas – enfin, Anakin en l’occurence. Donc ça va aider.

Mais il va bien falloir que je le prépare pour Le Réveil de la Force, 32 ans après… Le Retour du Jedi. Des conseils ?

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict

Photo by Daniel Cheung on Unsplash