J’ai besoin de soutien

J'aime bien être à contre-emploi.

Je ne sais pas si j’ai eu l’occasion de vous en parler, mais je ne suis pas à la base fan de podcast. Je suis une femme de l’écrit. Je suis tombée dans l’univers du podcast complètement par hasard, voire même sérendipité, grâce au Collectif de #BonjourPPC devenu #LeDigitalPourTous depuis.

Introduction

Il y a bientôt 3 ans, PPC donc m’appelle pour me proposer de rejoindre son comité éditorial, sa #RedacRoom, pour l’aider à préparer chaque jour ses épisodes de plongée au coeur d’un sujet de transformation digitale. Il s’agissait alors d’intervenir à l’écrit, voire dans l’ombre, ça m’allait bien. En plus, sans me vanter, je suis plutôt fortiche pour faire de la curation de contenu. Je dois être en symbiose intrinsèque avec l’algorithme de Google. La faute aussi à mon cerveau de zèbre qui fait des connexions improbables et retient des tas de choses a priori insignifiantes qui prennent sens quand mises bout à bout. J’espère vous le prouver d’ailleurs toutes les semaines avec ma newsletter Le Comment Du Pourquoi. Mais je digresse.

Le premier été, PPC a eu cette idée géniale de ne pas casser le rythme de l’épisode quotidien mais d’appliquer la bonne vieille technique issue des medias du Best of. On occupe la case horaire, mais on fait du neuf avec du vieux. Pour lui donner l’emballage du neuf, et je crois aussi pour nous remercier de nos contributions pendant l’année, il nous a proposé d’enregistrer des présentations audios de nos épisodes préférés. Et je me suis donc retrouvée à m’enregistrer pour la première fois, il y a presque 2 ans, il y a un siècle, il y a une éternité.

Même si le produit fini du collectif n’a longtemps été qu’un podcast (c’est beaucoup plus aujourd’hui, vous pouvez aller voir ici), je l’écoutais rarement en format podcast. L’enregistrement live du matin me convenait bien en termes d’horaires, puisque c’est Cher-et-Tendre qui s’occupe du trajet vers l’école de Petit d’Homme. 18 mois après ma première découverte de l’univers, je n’en écoutais donc toujours pas.

Révélation

Et puis le 17 mars 2020 est arrivé. J’ai rouvert ce blog, et j’en ai parlé sur les réseaux. Alors le collectif, PPC en tête, m’a fait un feedback incroyable. Ils aimaient bien mes textes, mais préfèreraient les entendre dans ma voix. Alors je me suis lancée.

J’ai écrit un tutoriel pour partager mes enseignements sur la technique. J’ai commencé à regarder ce qui se faisait en termes de stats et de promotion. J’ai ouvert un compte Chartable, créé une page Instagram, une chaîne Youtube, une page Facebook

Et j’ai rejoint une association de podcasteurs, Podcastéo, sur leur Discord et leur groupe d’entraide Facebook. Et je me suis mise à écouter des podcasts. Surtout pro, j’avoue. Sur le marketing, le business, le no-code, le digital… Mais pas que.

Aboutissement ?

Non, faut pas exagérer. Mais bon, grâce à l’association, j’ai aussi découvert qu’il existait des Awards de podcast. Et ils m’ont gentiment accepté dans le jury (nous sommes 10 en tout). Donc je vais devoir écouter plein de podcasts, et j’en suis ravie. Parce qu’ils seront recommandés par des gens qui s’y connaissent et qui aiment ça, plutôt que par les algorithmes des plateformes.

Bien sûr, le jury ne pourra pas voter pour un podcast… d’un membre du jury. En revanche, le public a aussi ses prix, et même plus que le jury. Vous me voyez arriver avec mes gros sabots ?

Je vais donc vous demander, si vous appréciez ce podcast, de bien vouloir le nommer pour le vote du deuxième tour (parce qu’il y aura 2 tours). Les détails ici (il faut cliquer pour avoir le thread et donc l’ensemble du dispositif et des catégories) :

Et mine de rien, je suis éligible à pas mal de catégories. 1) podcast de l’année, 2) nouveau podcast de 2020, 6) voix favorite… et pourquoi pas dans les catégories 7), 8), 9) ou 10) si je vous ai ouvert les yeux, fait rire, ému, ou permis de briller en société.

Alors, je compte sur vous ? Les votes ouvrent demain lundi 29 mars pour une semaine, et je relaierai la page de vote sur mon Twitter @lbokobza pour que vous n’ayez pas à le chercher. Ou vous pouvez suivre le compte de Podcastéo aussi. Et si vous ne faites que me lire mais vous voulez me soutenir, je mettrai mardi dans le billet le lien vers la page de votes :-).

Si vous votez suffisamment, alors je pourrai être au deuxième tour. Et là il faudra voter à nouveau. Mais je vous en reparlerai mardi 6 avril, parce que les sélectionné·e·s du deuxième tour ne seront connu·e·s que lundi 5, et je ne publie pas d’épisode le 5.

Voilà, c’est honteux, je n’aurai jamais pensé utiliser ces mots un jour, mais on y est : votez pour moi ! Enfin, pour Revues et Corrigées. Mais il est tellement personnel, ce podcast… Non ?

Pour vous abonner au podcast

Revues (et Corrigées) est disponible sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRadio PublicBreakerPocket Cast, Majelan, Overcast, Anchor, Bullhorn, Podcloud, et Podcast Addict

Si vous appréciez lire ce blog ou écouter le podcast, vous pouvez m’offrir un café ou une coupe de champagne. Et laissez moi un message quand vous le faites, que je puisse vous inviter à en boire un vrai quand on pourra aller en terrasse !

Photo by Brands&People on Unsplash